L’expérimentation d’une nouvelle police de terrain

L’expérimentation d’une nouvelle police de terrain

En parallèle de la réforme de la procédure pénale et de la justice conduite par Nicole Belloubet, Garde des sceaux et Ministre de la Justice, la création de la police de sécurité du quotidien (PSQ) est menée par Gerard Collomb, Ministre de l’Intérieur. Afin d’ancrer ce projet dans les réalités du terrain, une concertation a été lancée en octobre 2017 et a réuni plus de 70 000 réponses et plus de 150 contributions adressées par les syndicats, universitaires, entreprises et associations d’élus. Elle révèle un sentiment de manque de moyens pour réellement faire reculer les incivilités du quotidien qui grandit chez les forces de l’ordre qui ont l’impression que la confiance que leur accordent les français s’est érodée. Les forces de l’ordre ont exprimé leur volonté de retrouver le terrain et de se recentrer sur le cœur de leur métier.

Pour cela, Gerard Collomb a annoncé, le 7 février 2018, le lancement de la PSQ qui interviendra selon des besoins spécifiques, adaptés aux différents territoires en engageant une déconcentration pour donner des responsabilités aux acteurs de terrain. Le quartier du Mirail fait partie des 30 territoires en France concernés par cette nouvelle police plus connectée et faite sur-mesure qui a pour objectifs de repenser la procédure pénale afin que la police et la gendarmerie retrouvent leurs ambitions et se défassent des tâches indues et administratives qui les éloignent du terrain; de leur redonner le respect qu’ils méritent et d’en faire une partenaire de la population, de la police municipale, des sociétés de transport, des élus et des professionnels de la sécurité privée.

Vous retrouverez toutes les informations utiles en suivant ce lien.

Pin It on Pinterest