Grand Débat National organisé à Roques-sur-Garonne

Grand Débat National organisé à Roques-sur-Garonne

Que vous soyez gilets jaunes ou non, agriculteurs, artisans, artistes, commerçants, chefs d’entreprise, étudiants, en recherche d’emploi, fonctionnaires, lycéen, retraités ou encore salariés, vous avez, depuis plusieurs semaines, manifesté le besoin de vous exprimer, d’être écoutés et d’être plus directement associés à l’élaboration des politiques publiques. Je suis convaincue que c’est à nous, députés, d’être l’interface entre vous et le gouvernement. Je suis également persuadée que nous nous devons de mieux expliquer notre rôle et notre travail d’élu. Je me tiens, avec mon équipe, à votre disposition à ma permanence, par email ou par téléphone, pour vous écouter et recevoir toutes vos contributions. C’est l’occasion ou jamais, saisissez-la ! Aucun tri n’est fait, aucune préférence n’est donnée car j’estime qu’il est nécessaire et légitime que nous reposions tous ensemble les grandes questions de notre avenir.

J’ai donc le plaisir de vous convier au débat que j’organise le vendredi 15 février à 19h à la salle des fêtes de Roques-sur-Garonne.

Pour des raisons d’organisation et de capacités d’accueil, je vous prie de confirmer votre participation via ce typeform: https://morch1.typeform.com/to/NPopka

https://www.facebook.com/events/288547158457857/

Lettre pour le Grand Débat National

Lettre pour le Grand Débat National

Chère Madame, Cher Monsieur,

Que vous soyez gilets jaunes ou non, agriculteurs, artisans, artistes, commerçants, chefs d’entreprise, étudiants, en recherche d’emploi, fonctionnaires, lycéen, retraités ou encore salariés, vous avez, depuis plusieurs semaines, manifesté le besoin de vous exprimer, d’être écoutés et d’être plus directement associés à l’élaboration des politiques publiques. Je suis convaincue que c’est à nous, députés, d’être l’interface entre vous et le gouvernement. Je suis également persuadée que nous nous devons de mieux expliquer notre rôle et notre travail d’élu. Je me tiens, avec mon équipe, à votre disposition à ma permanence, par email ou par téléphone, pour vous écouter et recevoir toutes vos contributions. C’est l’occasion ou jamais, saisissez-la ! Aucun tri n’est fait, aucune préférence n’est donnée car j’estime qu’il est nécessaire et légitime que nous reposions tous ensemble les grandes questions de notre avenir. 

Pour cela, le gouvernement a défini quatre grands thèmes pour le Grand Débat, qui correspondent aux défis de notre société : 

  • La transition écologique ;
  • La fiscalité et les dépenses publiques ;
  • La démocratie et la citoyenneté ;
  • L’organisation de l’Etat et des services publics. 

Le Grand Débat est organisé en toute indépendance et selon le principe de neutralité politique afin de garantir la liberté de parole de chacun, de s’assurer de son bon déroulement, de la transparence et de l’authenticité des concertations. Vous êtes libres de vous saisir des outils qui vous sont d’ores et déjà proposés sur le site internet (https://granddebat.fr) afin de participer aux différents échanges, que j’espère multiples à travers tout le territoire. J’ai proposé aux maires des communes de ma circonscription de m’associer à eux pour l’organisation et la diffusion de ces concertations. 

Je tiens à vous témoigner toute ma confiance et le plaisir que j’ai à entamer ce travail. Chacun d’entre vous est encouragé à s’exprimer et à participer à ce moment démocratique sans précédent, dans un esprit républicain. Je le répète, c’est l’occasion ou jamais d’exprimer vos avis, y compris contradictoires et de proposer des solutions constructives.

Comment s’organise le Grand Débat ? 

Vous avez accès à toutes les informations sur le site internet: https://granddebat.fr. Le Grand Débat se déploie tout d’abord à partir des réunions d’initiatives locales. Depuis le 21 janvier, vous avez la possibilité de déposer vos contributions sur le site internet. Par ailleurs, des stands de proximité sont installés dans des lieux de forte affluence. A partir du 1er mars, des conférences citoyennes régionales seront organisées, associant des Français tirés au sort dans chaque région à des représentants de diverses parties prenantes.

Comment participer #GrandDebat ?

Vous pouvez dès maintenant déclarer vos réunions et voir celles qui sont organisées près de chez vous. Retrouvez toutes les informations nécessaires pour cela directement sur le site internet.

Pour ma part, j’ai le plaisir de vous convier au débat que j’organise le vendredi 15 février à 19h à la salle des fêtes de Roques-sur-Garonne. Pour des raisons d’organisation et de capacités d’accueil, je vous prie de confirmer votre participation via ce typeform: https://morch1.typeform.com/to/NPopka

En tant que députée, je reste engagée à vos côtés et mobilisée pour que ce Grand débat soit utile pour l’avenir de notre pays.

Bien cordialement,

Sandrine MÖRCH

 Députée de Haute-Garonne

Brice, le vacher à l’assaut des Pyrénées

Brice, le vacher à l’assaut des Pyrénées

Des montagnes, un troupeau, une cabane d’altitude et une passion: courir.

Courir derrière 400 vaches 5 mois de l’année à travers les estives d’Ariège. Courir pour le plaisir, parfois pieds nus, parfois avec des baskets usées. Courir pour gagner des compétitions de trail en montagne. Courir pour échapper à la vie cadrée de la ville. Courir parce que pour Brice, ça signifie être libre. Et c’est avec cette liberté qu’il réussit à allier sport de haut niveau et pastoralisme tout en défendant le métier de vacher et les montagnes ariégeoises. 

Brice à l’assaut des Pyrénées, que j’ai le plaisir de projeter à Paris en présence du héros, est le dernier film documentaire que j’ai réalisé avant de devenir députée. Il raconte l’histoire de cet homme silencieux et solitaire que j’ai suivi dans ses aventures à plus de 2000 mètres d’altitude mais aussi dans l’intimité et la banalité de sa vie citadine d’après transhumance. Champion de course en montagne, Brice nous raconte, à sa manière, avec philosophie, poésie et à travers des paysages à couper le souffler, une histoire très humaine qui nous donne envie de nous déconnecter pour aller prendre un bon bol d’air frais. 

Pin It on Pinterest