Inclusion des élèves en situation de handicap.

Inclusion des élèves en situation de handicap.

François Ruffin , Député France Insoumise, a hier fait un numéro de politique spectacle en accusant ses collègues LREM d’avoir rejeté la Proposition de loi LR sur « l’inclusion des enfants en situation de handicap ».

Comme si ce sujet éminemment sensible nous laissait indifférent. Comme si nous ne souhaitions pas améliorer le quotidien des élèves en situation de handicap et de leurs proches.

Mais derrière les effets d’émotion et de buzz médiatique recherchés, il y a une réalité qui mérite que l’on s’y attarde pour la comprendre.

C’est pourquoi je vous invite, avant de prendre position, à examiner les raisons du rejet de cette Proposition de loi :

1) La première, c’est que les mesures proposées sont déjà inscrites dans notre droit ou alors sont en cours d’implémentation par le Gouvernement ; Nous n’avons pas besoin d’un empilement législatif mais d’une volonté politique forte pour appliquer ce qui est prévu par la Loi handicap de 2005 et le Décret accompagnant de 2009.

2) Cette volonté politique, nous l’avons. Elle est traduite par le plan d’action « Ensemble autour de l’école inclusive » qui doit permettre à chaque élève en situation de handicap d’évoluer en milieu ordinaire grâce à un suivi personnalisé d’ici 2022.

Dans la vidéo ci-dessus, notre Ministre Jean-Michel Blanquer, vous explique pourquoi, article par article, la Proposition de loi est : soit en accord avec l’action du gouvernement, soit déjà satisfaite soit non pertinente. La majorité présidentielle LREM souscrit à cette analyse.

Mission d’information sur l’école dans la société numérique.

Mission d’information sur l’école dans la société numérique.

Dans le cadre de la Mission d’information sur l’école dans la société numérique, j’interroge le Rapporteur sur la prévention des addictions liées à l’usage des réseaux sociaux.

Je souligne aussi l’importance pour toute action de sensibilisation à l’école qu’elle soit réalisée par des jeunes à des jeunes. On est jamais mieux orienté que par ses pairs.

Retrouvez en vidéo ma question et les solutions envisagées par le Rapporteur Bruno Studer.

Enseignement de la laïcité : j’interroge le Ministre !

Enseignement de la laïcité : j’interroge le Ministre !

J’ai interrogé notre Ministre de l’éducation sur l’enseignement de la laïcité et la prévention de la radicalisation à l’école.

C’est un enjeu majeur pour le vivre ensemble, et il existe des associations très actives sur le sujet, comme ENQUÊTE, qui réalise sur le terrain un travail formidable.

Le Ministre est engagé dans cette voie.

Pour une École de la République pleinement inclusive d’ici 2022 .

Pour une École de la République pleinement inclusive d’ici 2022 .

Au sein de ma commission « affaires culturelles et éducation », j’ai appellé à dévélopper les classes mixtes « élèves en situation de handicap/élèves valides », dans le cadre du plan gouvernemental pour une école de la République pleinement inclusive d’ici 2022.

J’ai appuyé mon propos sur l’exemple de l’école Jean Jaures de Ramonville (Haute Garonne) qui permet à des élèves sourds de suivre une scolarité en milieu ordinaire.
C’est une expérience formidable, enrichissante pour tous les élèves, qui mérite d’être déployée à l’échelle nationale.

PACTE : je défends l’économie sociale et solidaire !

PACTE : je défends l’économie sociale et solidaire !

Dans le cadre du Projet de loi pour la croissance et la transformation des entreprises (PACTE), j’ai porté un amendement de notre Groupe Les députés LaREM qui vise à promouvoir l’économie sociale et solidaire.

Nous avons besoin des entrepreneurs sociaux comme Enercop pour nous diriger vers une société plus juste et durable !

Audition de Véronique Cayla, Présidente d’Arte France

Audition de Véronique Cayla, Présidente d’Arte France

En commission des Affaires culturelles et de l’éducation, j’ai interrogé Mme Véronique Cayla, Présidente d’Arte France, concernant la diffusion de programmes sur le fait religieux et plus particulièrement l’islam.

Nous avons besoin de culot, d’audace, pour transmettre par la culture la possibilité d’une histoire fraternelle commune, d’un apaisement entre les racines chrétiennes de l’Europe et son nouveau visage multiculturel. Ne cédons rien au populisme !

Mme Véronique Cayla,m’a assuré de son soutien et je travaillerai avec elle en ce sens.

Pin It on Pinterest