Violences sexistes et sexuelles : pour un réveil des consciences

Violences sexistes et sexuelles : pour un réveil des consciences

En France, 1 femme sur 10 est victime de violences sexistes et 1 femme meurt tous les 3 jours sous les coups de son compagnon ou ex-compagnon. Après un Tour de France de l’égalité, une large consultation auprès des acteurs du secteur et une mission parlementaire, le gouvernement a présenté un projet de loi contre les violences sexistes et sexuelles le 21 mars 2018 afin de mettre fin à ces violences inacceptables et montrer aux femmes que le Droit est avec elles.

Cette loi a pour objectifs de renforcer l’interdit sur les relations sexuelles entre majeurs et moins de 15 ans, d’allonger les délais de prescription pour les crimes sexuels sur mineurs et créer une contravention d’outrage sexiste tout en élargissant la définition du harcèlement sexuel et moral. Par ces quatre axes, le gouvernement, qui a fait de l’égalité femme-homme la grande cause nationale du quinquennat, souhaite apporter une réponse forte au mouvement de dénonciation qui s’est exprimé à travers les hashtags #metoo et #balancetonporc sur les réseaux sociaux.

Pin It on Pinterest