L’été arrive, les terrasses réouvrent et on a envie de salade ou … de « salé » ! La salade est un mot tiré de l’occitan, qui vient de « sale » ou « sel ». Notre français est un métissage de langues et notre quotidien est rythmé par ce mélange trop peu connu.

Durant mes 30 ans de journalisme où j’ai arpenté en long en large notre territoire dans ses moindres recoins, j’ai vu s’étioler, s’effriter, s’effondrer nos villages renaissants, nos produits gustatifs, nos chants, nos danses, nos paysans, et la colonne vertébrale de tout ça : la langue locale de ces territoires. Beaucoup la redécouvrent aujourd’hui parce qu’ils sentent qu’il y a là une source vivante qui peut contrebalancer ce mal être des villes. Un mal être qui s’est accentué durant le confinement. Mais l’état de notre soit disant « petit « patrimoine est pitoyable. On l’a laissé dépérir or ce sont des racines que nous cherchons désespérément à recréer, ce sont des ancrages, y compris pour de nombreux jeunes perdus. Des jeunes qui sont en manque de sens, en manque de famille au sens large, en manque de sens commun, et qui reviennent vers ces territoires à l’abandon.

Et dans cette « solitude sociologique française », ?  les langues régionales sont une véritable source de joie partagée, et régénérante. Les jeunes s’emparent de l’occitan pour refaire vivre cette langue et l’héritage local. Le groupe de San Salvador est composé de 6 jeunes qui viennent de Tulle en Corrèze et qui chantent en occitan, ils réinventent les chansons traditionnelles à l’aune de la modernité. Ils veulent refaire vivre la culture de leurs ancêtres. Ou le duo féminin, Cocanha, qui chante en occitan et s’est formé à Toulouse, ou encore moins jeune mais le très connu Rodin Kaufmann, rappeur occitan.

La série Lo Mot réalisée par Amic Bedel remet l’occitan à l’honneur via les mots oc en France. Ces vidéos ludiques et pour tous vont de l’origine des mots à l’explication très d’actualité du « confinhats« , confinement  ! Ces mini séries de quelques minutes rappellent ce qui ne doit pas être perdu : ce qui fait la particularité de notre culture, ce qui fait l’histoire de France.

C’est un grand jour pour les amoureux et défenseurs de ces langues si fragiles, pour tous ses pratiquants dans nos territoires. Elles n’ont pas d’avenir sans une réelle volonté politique et journalistique : en les tenant bien à l’écart des médias nationaux depuis l’ORTF ou en les maintenant dans des petites niches, il était impossible pour elles de rivaliser avec ces nouveaux modèles dominants, le français et l’anglais.

L’importance des langues régionales a été rappelée aujourd’hui. Le Conseil Constitutionnel a statué sur la proposition de loi portant sur les langues régionales. Le forfait scolaire est maintenu. Le forfait scolaire permet aux écoles associatives de pallier le manque d’écoles bilingues publiques. Tout citoyen français doit pouvoir accéder dans son éducation à ce patrimoine immatériel de plus en plus précieux dans cette humanité mondialisée.

Néanmoins, le Conseil Constitutionnel a retoqué deux autres articles. L’un qui aurait permis à l’immersion de dépasser le cadre expérimental (article 4) et l’autre qui aurait pu inclure les signes diacritiques (le fameux ñ du Fañch Breton, ou le ì du Martì Catalan) dans les actes d’état civil (article 9).

Dans son arrêt, le Conseil Constitutionnel déclare inconstitutionnel l’enseignement immersif dans son ensemble, il est pourtant pratiqué dans les Calendretas, dans les écoles Diwan et bien d’autres. Ces écoles ont permis de faire naître, grâce à des associatifs il y a une quarantaine d’années, l’idée qu’il était possible de transmettre ces langues par l’école. Que va-t-il se passer ? L’enseignement qu’elles dispensent ne peut et ne doit pas être remis en question, j’y serai particulièrement vigilante

 L’Etat, par ses décisions passées, a une part de responsabilité énorme dans la situation précaire actuelle de ces langues. L’Occitan est considéré par l’UNESCO comme une langue minoritaire en danger de disparition. D’où la nécessité et l’urgence de la soutenir fermement.

Pin It on Pinterest