Intervention sur la suppression de la réserve parlementaire

Le renouvellement des pratiques politiques n’est pas qu’une promesse. J’ai voté dans la nuit la loi pour la confiance dans la vie politique, dans laquelle nous avons notamment acté la suppression de la réserve parlementaire et demandé à ce que les fonds anciennement affectés à cette réserve reviennent aux collectivités locales et aux associations, qui jouent un rôle essentiel de lien et de cohésion sur tous les territoires.

Je regrette par contre qu’un amendement que je soutenais et qui aurait permis de s’en assurer ait été retiré à la demande de l’opposition. Je souhaite pour ma part que ces fonds restent dédiés aux associations et aux petites structures qui portent des projets d’intérêt général.

Pin It on Pinterest