PROGRAMME

graphisme_site_députée

Quand Emmanuel Macron a proposé à la société civile de l’épauler dans sa « révolution » politique ; j’ai posé ma candidature et je me suis engagée en signant un « contrat avec la Nation » qui s’articule autour de 6 grands chantiers.

Le premier chantier est celui de l’éducation et de la culture. C’est pour le mettre en œuvre que j’ai souhaité intégrer la Commission des affaires culturelles et de l’éducation à l’Assemblée nationale. Notre rapport et notre ouverture aux autres se forge dès les premiers âges de la vie et s’enrichit par la suite. Nous devons collectivement miser sur nos jeunes pour maintenir et renforcer la cohésion sociale.

Le deuxième chantier est celui de la société du travail. C’est un défi majeur pour redonner à tous les français une vie digne et la possibilité d’engager des projets. C’est pourquoi nous avons engagé dès les premiers mois du quinquennat la réforme du droit du travail et un plan inédit de formation et de qualification. Une réforme de l’assurance chômage permettra également d’en faire un droit universel avec des exigences nouvelles pour chacun.

Le troisième chantier est celui de la modernisation de notre économie, d’une stratégie d’investissements ambitieuse pour la France hexagonale et des outremers. Un nouveau modèle de croissance réconciliant transition écologique, industrie du futur et agriculture de demain doit émerger. Il faut libérer les énergies d’où qu’elles viennent et soutenir les projets. C’est l’objet du « Grand Plan d’Investissement 2018-2022 » de 57 milliards d’euros, qui sera mené tout au long du quinquennat.

Le quatrième chantier consiste à renforcer la sécurité de la Nation. C’est ce que nous avons engagé avec la loi pour la sécurité intérieure et les actions internationales de lutte contre le terrorisme islamiste.  La sécurité intérieure passera également par un investissement conséquent dans nos forces de l’ordre et par la mise en place d’une nouvelle Police de Sécurité du Quotidien, plus proche des habitants.

Le cinquième chantier est celui du renouveau démocratique. Il doit permettre de lever le soupçon qui pèse aujourd’hui sur nombre de représentants, le manque d’efficacité et l’insuffisante responsabilité de nos dirigeants. C’est pourquoi nous avons voté dès le mois de juillet la loi pour la confiance dans la vie publique.

Enfin, le sixième et dernier chantier consiste à défendre les intérêts de notre pays sur le plan international. En Europe cela passera par une politique volontariste pour une Union qui investit et qui protège, plus proche des populations. Cela passera également par une nouvelle politique en Afrique où la paix et l’esprit d’entreprise construiront le siècle qui commence. En tant que membre de l’Assemblée parlementaire de la Méditerranée, je contribue à construire cette nouvelle politique internationale.

Mise en œuvre du Contrat avec la Nation

  • Fait

52 mesures

  • En cours

71 mesures

  • À venir

15 mesures

Temps restant pour transformer le pays

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Pin It on Pinterest