Stratégie nationale pour l’autisme : pour une meilleure inclusion dans notre société

Depuis 40 ans, le dépistage de l’autisme s’est beaucoup amélioré et a permis de diagnostiquer 700 000 français dont 200 000 enfants. Après une grande concertation nationale lancée en Juillet 2017 par le Président de la République, la stratégie nationale pour l’autisme a été présentée le 6 avril 2018 par le Premier Ministre Edouard Philippe et Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées.

Ce plan autisme innove en ne visant pas seulement le domaine médico-social mais en offrant une portée bien plus large, afin d’améliorer l’inclusion des personnes autistes dans notre société et en mettant l’accent sur la recherche, le dépistage, la scolarité et l’insertion professionnelle. Remettre la science au cœur de la politique de l’autisme, intervenir précocement auprès des enfants, rattraper le retard français en matière de scolarisation, soutenir la pleine citoyenneté des adultes, soutenir les familles et reconnaître leur expertise font partie des grands engagements de ce plan pour lequel seront consacrés 344 millions d’euros sur cinq ans. Le diagnostic interviendra le plus tôt possible pour penser l’accompagnement dès le plus jeune âge et d’ici 2021, chaque enfant de 3 ans devra être scolarisé, soit au sein d’un établissement spécialisé, soit en école maternelle classique avec l’accompagnement d’un auxiliaire de vie scolaire. L’inclusion passera aussi par l’accompagnement dans la vie adulte en proposant des logements adaptés et en aidant à l’insertion professionnelle.

Vous retrouverez toutes les informations utiles en suivant ce lien.

 

Pin It on Pinterest